Pushkar, découvrez la magie d’une ville sacrée…

Pushkar, Rajasthan, Inde, Inde du Nord,  Ville Sacrée, Lac, Ghats

Après les bons moments passés à jouer les James Bond à Udaipur, c’est décidé… Nous prenons la route pour Pushkar !

On ne voudrait pas visiter un autre fort sur la route ?!

Fatigués de nos trajets interminables en train, des retards et du stress que cela engendrait, nous avons opté pour le taxi pour rejoindre la ville sacrée ! Oui, d’accord ça ne fait pas trop « backpackers » mais je vous assure que notre santé physique et mentale en dépendait !
Nous avons donc réservé à Udaipur un taxi pour nous rendre jusqu’à Pushkar en faisant une petite halte de quelques heures à Chittorgarh afin d’admirer le fort (oui un de plus, mais en Inde, si tu n’aimes pas les forts, tu vas vite tourner en rond !). Comptez environ 4 400 ₹ pour un tel trajet ! Je vous l’accorde, ce n’est pas donné comparé au train mais ça fait du bien parfois de juste se poser dans une voiture et d’attendre gentiment d’arriver à bon port…

Chittorgarh Fort, Rajasthan, Inde, Inde du Nord

En deux heures, nous rejoignons Chittorgarh, une ville semblable à Agra, dont l’attrait touristique principal est son fort (100 ₹/pers), immense complexe de temples, palais, jardins et bassins, plus ou moins bien entretenus, perché en haut d’une colline. Nous avons visité le fort en moins de deux heures et l’on vous conseille de grimper tout en haut des 37 mètres de la tour de la Victoire ! La vue y est magnifique et préparez-vous à des bons fou-rires aux vues des 157 escaliers très escarpés, de forme plus ou mois semblables et non-éclairés ! Le reste du complexe, avec le palais de Padmini et le réservoir de Gaumukh, est agréable et il fait bon s’y balader même si nous nous attendions à quelque chose de plus… impressionnant. Oui, on devient difficile avec le temps ! Après cette petite pause historique, nous remontons en voiture, prêts pour 4 heures de trajet, direction Pushkar !

Arrivée en terre sacrée…

Notre arrivée sur Pushkar se fait au soleil couchant et, après avoir fait une dizaine de fois le tour de la ville à la recherche de l’Hôtel Everest, nous posons nos bagages dans notre chambre, « énergiquement » négociée par Mimie (que l’on n’arrête plus depuis la journée shopping à Udaipur et les envies de master commerce à HEC !) 🙂

D’après la légende, le Dieu Brahma aurait fait tomber une fleur de lotus sur la Terre et de cette fleur serait née la ville de Pushkar… Vous pourrez d’ailleurs visiter l’un des rares temples dédié à ce Dieu dans le monde !  Bienvenue en Inde où la religion occupe une place constante ! Bienvenue à Pushkar, la ville sacrée, haut lieu de pèlerinage où les Hindous doivent se rendre au moins une fois dans leur vie ! (So Saint-Jacques de Compostelle, La Mecque ou Jérusalem !)

Pushkar, Rajasthan, Inde, Inde du Nord, Ville Sacrée, Lac, Ghats

Au cœur du Rajasthan, Pushkar dénote complètement de l’ambiance de ses voisines que sont Jaipur et Udaipur. Ici, point de grands monuments à visiter, point de tuktuk et autre bruits de klaxons… Pushkar est à la fois, fief de l’Hindouisme, des voyageurs, du shopping pas cher et des hippies en manque de Woodstock… Tout cela créé un joyeux mélange assez improbable mais, nous sommes en Inde, est ici, tout est possible !
Petite ville de 15 000 habitants, organisée autour de son lac et des ses 52 ghats (les marches donnant sur le lac), Pushkar se veut l’endroit parfait pour se poser loin de la ferveur du Rajasthan touristique ! Conseillée par Vincent, un ami qui y avait passé un séjour incroyable, nous décidons de nous poser ici pour deux, trois jours avant de repartir vers le Nord… Ces deux, trois jours vont finalement se transformer en dix… Et oui, c’est la magie de Pushkar !

Faire du tourisme à Pushkar ?

Pushkar, Rajasthan, Inde, Inde du Nord, Ville Sacrée, Lac, Ghats, CouleursTouristiquement parlant, Pushkar ne recèle pas de monuments et de palais à couper le souffle, le seul attrait étant sa « Foire aux chameaux » annuelle, mais le simple fait de se promener dans les rues et surtout sur les ghats (on n’oublie pas d’enlever ses chaussures que l’on dépose soit aux abords des marches, soit que l’on prend avec soi… Même si quelqu’un vous assure qu’il faut les laisser !) est une expérience et un moment assez exceptionnels… Nous les arpentons au coucher de soleil, quand les lumières orangées se reflètent sur les édifices blancs bordant les ghats, avec le bruit des tambours en fond sonore…

Certains vous diront que les ghats sont les repères des « prêtres » voulant à tout prix vous donner des fleurs, faire une prière pour vos familles et en contre-partie vous demander de l’argent… Cela est sûrement vrai mais nous n’en avons pas fait les frais ! Il suffit de décliner tout don de fleurs sur la route et de juste se balader tranquillement… Quelques enfants voudront vous faire des tours de magie contre quelques chapatis (c’est la mode à Pushkar, on ne vous demande pas de l’argent  mais de la nourriture !), à vous de voir, mais nous avons décliné toutes les demandes…

Si vous aimez les temples et que vous supportez les sollicitations, lancez-vous dans l’aventure d’accéder au Brahma Temple ! Nous étions partis pour et puis avons vite rebroussé chemin ! Les sollicitations pour récupérer vos chaussures, vous vendre des offrandes sont incessantes aux abords du temple et ce n’est vraiment, mais alors vraiment, pas agréable… Nous avons passé notre tour ! Si vous voulez voir Pushkar d’en haut, en journée ou au coucher du soleil, les Temples de Saraswati et de Pap Mochani sur les collines environnantes semblent être des spots imparables ! Connaissant notre entrain pour les activités physiques, nous n’y sommes pas montés mais ça doit être très beau ! 🙂 Par contre, nous sommes allés jusqu’au Gurudwara, le Temple Sikh, à la sortie de la ville (bon OK, on a marché 500 mètres en fait !) qui est un très beau monument consacré à cette religion à part en Inde… Vous devrez porter votre plus beau fichu sur la tête (avec une grâce extrême vous vous en doutez), enlever vos chaussures et vous laver les mains et les pieds. Vous n’aurez qu’à suivre les indications écrites à l’entrée : il faut juste les déchiffrer et comprendre ce que veut dire « ouvrir ses chaussures » ! 🙂

Pushkar, Rajasthan, Inde, Inde du Nord, Ville Sacrée, Lac, Ghats, Temple sikh

L’attraction principale de Pushkar : flâner dans la ville et sur les ghats !

La ville étant petite et se limitant à ses ghats et à une grande rue commerçante, vous serez au parfait endroit pour faire des emplettes (il y a un bureau de poste, ne vous inquiétez pas, vous pourrez tout envoyer !), profiter de la douce vie indienne et de sa nourriture, faire du cerf-volant ou encore jouer et prendre des cours de tambours « made in Rajasthan » avec Nathu Lal Solanki et son fils ! Nous avons eu la chance de pouvoir vivre cette expérience magique… Le 25 décembre, au coucher du soleil, sur les ghats, entrain d’écouter et de jouer des « drums » ! Alors, certes, nous n’avons pas fêté Noël comme à notre habitude mais ça vaut bien tous les Noëls du monde !
Ne soyez pas timides, approchez-vous du concert au Gangour Ghat vers 17h, Nathu est très sympa, viendra vous accoster, vous fera jouer et vous serez partis pour commencer les cours dès le lendemain midi si vous le souhaitez ! Concernant le prix, c’est au bon vouloir de chacun… Quand il s’agit de musique, c’est le cœur qui décide… Alors, laissez-vous porter…

Entre vos longues pauses sur les ghats et vos cours pour devenir le prochain « Master Drummers of Rajasthan », vous aurez le temps d’essayer les restaurants de Pushkar ! Attention, qui dit ville sacrée dit « pas d’œuf, pas de viande, pas de poisson et pas d’alcool » (par contre c’est le pays de l’oignon sous toutes ses formes… Trop d’oignon, tue l’oignon !). Mais bon, encore une fois, nous sommes en Inde, tout est possible ! 🙂
Nous avons d’ailleurs trouvé le meilleur thali du monde au Out of the Blue Restaurant où un super serveur à la moustache improbable vous accueille avec le sourire ! Aussi, si vous aimez la nourriture tibétaine ou que vous voulez la découvrir, foncez au Little Tibet, dans l’enceinte de la Payal Guesthouse, ils ont les meilleurs « momos » (sorte de raviolis made in Dalai-Lama !) que l’on ait goûté jusqu’à présent !

Pushkar, Rajasthan, Inde, Inde du Nord, Ville Sacrée, Out of the Blue Restaurant

On vous assure que nous n’avons pas vu passer ces dix jours à Pushkar ! On se demande même encore qu’est-ce qu’on a bien pu faire durant tout ce temps ! Nous prenons la route vers McLeod Ganj avec un arrêt à Jaipur et à Delhi pour s’éviter le « too schuss » jusqu’au pays des Tibétains en exil ! D’ailleurs, pour vous échapper de Pushkar, prenez le bus devant le temple sikh qui, pour 12 ₹/pers et en 1h, vous amènera jusqu’à la gare la plus proche, celle d’Ajmer ! Un jour on apprendra qu’en fait ce moment n’a pas vraiment existé et que c’était peut-être un rêve… C’est ça la magie de Pushkar !

Pushkar, Rajasthan, Inde, Inde du Nord, Ville Sacrée, Lac, Ghats, Noel à l'étranger

Mots clés qui ont permis de trouver cet article :

  • découvrir la mgie dune ville
  • une journee a pushkar

4 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge