Amritsar : Turbans, Sikhs et Temple d’Or à l’honneur !

Temple d'Or

Amritsar : Bienvenue au Punjab !

Après trois semaines dans la communauté tibétaine à McLeod Ganj, nous prenons la route vers Amritsar, terre de la communauté Sikh et de leur principal lieu de culte, le Temple d’Or.

Les Sikhs sont une communauté à part au sein de l’immense territoire indien. Représentant seulement 1,8% de la population indienne, ils sont cependant reconnaissables, entre autre, à leurs barbes et leurs turbans. Ils peuvent paraître froids et impressionnants au premier abord mais se veulent ensuite d’une générosité et d’une envie de partage qui font plaisir à voir. 🙂

Pour avoir plus d’infos et en savoir un peu plus sur les Sikhs, c’est par ici !

Amritsar n’était pas prévue dans notre itinéraire de départ mais après plusieurs conseils de voyageurs rencontrés sur les routes, cela paraissait comme une évidence d’aller voir le Temple d’Or ! L’une de nos dernières rencontres à même osé comparer l’ambiance ressenti au Temple comme celle ressentie face au Grand Canyon ! C’est pour vous dire… Mimie, en connaissance de cause de l’émotion d’un Grand Canyon aux premières lueurs de l’aube, était quelque peu sceptique mais bon, on se laisse tenter…

Nous arrivons à Amritsar après 4h de taxi depuis McLeod Ganj ! La ville en elle-même n’est vraiment pas belle, nous retournons dans la pollution et la poussière dont nous avions oublié l’existence dans les montagnes ! Joies de l’Inde, bonjour ! Les taxis vous déposeront à l’entrée de la vieille ville (autour du Temple d’Or) et vous devrez effectuez à pied les derniers mètres vous séparant de votre hôtel (un bon gros 5-10 minutes à pied max !).

À propos du choix d’un hôtel d’ailleurs, choisissez-en un proche du Temple car :

  • C’est la seule attraction d’Amritsar !
  • Il peut se « visiter » de jour comme de nuit. Et on vous conseille vraiment d’aller le voir aux deux moments de la journée !

Nous avons opté pour l’Hôtel Grace, à 5 minutes à pied du Temple, dans une rue un peu plus calme que les grandes artères. Pour 800 ₹/nuit (négocié of course…), vous aurez une chambre assez grande et vous verrez, le manager est vraiment très sympathique ! 🙂

Sikhs au Temple d'OrAprès avoir déposé nos bagages à l’hôtel, nous filons directement au Temple d’Or pour nous imprégner de l’ambiance et voir ce monument dont tout le monde nous parle !

La première chose qui nous frappe à mesure que l’on marche dans les rues, ce sont les sourires que les Sikhs arborent quand nous croisons leurs regards… loin de nos habitudes de « vents monumentaux » («Mistral gagnant» dirait Mimie !) face aux Indiens depuis 2 mois… Cette Inde me plaît !

Autre détail d’importance : conscients de n’être qu’une infime minorité en Inde et soucieux de partager leur culture, les Sikhs veulent absolument parler de leur religion ! Dès notre arrivée au Temple, un vieux monsieur derrière son comptoir nous tend plein de petits livrets explicatifs sur la religion et la communauté Sikh.

Découverte du Temple d’Or : Règles de base et astuces pour une expérience incroyable…

Pour entrer dans le Temple, il faudra enlever vos chaussures, les laisser à l’entrée et vous couvrir la tête, homme comme femme. À ce propos, j’ai donc dû opter pour un magnifique bandana orange, acheté sur le chemin du Temple pour 10 ₹, que tu ne peux accepter de porter qu’ici sinon c’est juste pas légal ! 🙂

L’ambiance au  Temple d’Or est hallucinante et je crois que c’est un de mes meilleurs souvenirs en terre indienne…Les chants récités et les Sikhs autour qui prient et se baignent dans le lac. Un moment à part, hors du temps… Nous avons passé 4h dans ce lieu et le simple fait de s’asseoir et d’observer les gens vivre, lire ou prier est une expérience en soi. Vieux, jeunes, hommes, femmes, riches, pauvres… Tout le monde se mélange dans ce lieu dans une tolérance et un partage rarement ressentis ailleurs. Le système des castes n’existe plus, eux-mêmes n’y ayant jamais cru et s’étant construits autour de cette idée.

Prière

On vous conseille de passer aussi par la cantine du Temple où, tous en ligne, par terre, vous pourrez manger gratuitement. Aucune distinction et séparation ici. Cela a beau être rapide (10 minutes à tout cassé, puis ils sortent balais et serpillères pour nettoyer avant de laisser entrer une autre vague de personnes !), c’est un beau moment de communion du genre humain.

J’aurai pu rester là des heures à observer, m’imprégner de cette culture et de ses valeurs respirant l’honneur, l’honnêteté et la générosité. Les Sikhs semblent être un peuple fier, imposant (on vous laisse comparer la carrure d’un Sikh avec celle d’un Indien… Vous imaginez Chabal à côté d’Elie Semoun ? Ben voilà !) mais très accueillant ! C’est bien la première fois en Inde que la dévotion ne me met pas mal à l’aise et qu’une profonde tolérance règne dans un lieu de culte.

Nous ne comprenons pas grand chose à ce qui se déroule autour du Temple entre offrandes, lectures des textes sacrés, chants… mais l’expérience est incroyable.

La queue pour visiter l’intérieur du Temple ne semble jamais avancer et nous décidons de revenir pour vivre cette ambiance, de nuit, qui se révèle totalement différente et tout aussi magique ! 🙂

Amritsar : un Temple en Or et puis ?

Papy SikhLe reste de notre temps sur Amritsar, nous le passons à visiter le Jallianwala Bagh, jardin qui témoigne du massacre par les Anglais de 1500 Indiens sous la colonisation. Massacre gratuit visant à empêcher les réunions suite à la poussée indépendantiste insufflée par Gandhi. Là, nous faisons la rencontre de celui que l’on nommera « Papy Sikh » ! Très sympathique, il ne parle pas un mot d’anglais mais nous pousse à lire toutes les explications du musée consacré au massacre ! Il s’était pris d’une réelle amitié pour nous, et après une longue séance photo, nous serre sur son cœur, content d’avoir partagé un moment avec nous ! Comme quoi, pas besoin de parler la même langue pour partager quoi que ce soit… 🙂

Notre dernière activité à Amritsar reste la cérémonie de fermeture de la frontière indo-pakistanaise à quelques 40km de la ville. Nous prenons donc un taxi partagé  (120 ₹/pers) avec 8 autres personnes pour rejoindre le poste frontière ! Après une bonne heure de route, nous arrivons sur une sorte de « no man’s land » où bus, voitures, vendeurs en tout genre se côtoient dans un grand bazar désorganisé ! Il nous faut marcher 1km pour rejoindre la frontière et passer les différents contrôles de sécurité, plus ou moins efficaces as usual, #thisisIndia !

Wagah Border

Arrivés au niveau de la frontière, nous investissons les gradins spécialement dédiés aux touristes pour assister à un véritable show ! Le folklore à l’indienne ! Les Indiens dans le public hurlent, crient pour encourager leurs « soldats » face aux Pakistanais ! Même concept de l’autre côté de la frontière ! Bref, c’est folklorique mais assez drôle à vivre en somme… Et puis, voir une militaire jouer de la batterie en uniforme, ça n’a pas de prix. 🙂

Cérémonie de la fermeture de la frontière indo-pakistanaise

Après ce spectacle d’une bonne demie-heure, nous rentrons sur Amritsar où vont commencer nos dix pires jours du voyage ! On accusera dans un premier temps le Cheese Tikka Massala d’être la cause de cette tourista de la mort mais, finalement, on ne sait plus trop bien !

Toujours est-il que le lendemain, nous quittons Amritsar et prenons l’avion pour Bangalore, notre porte d’entrée en Inde du Sud ! Adieu palais et temples, bonjour palmiers et sable chaud ! 🙂

Après 12h d’attente et de trajet, à moitié malade, à moitié en forme, une paire de ciseaux laissée à Delhi à cause d’un militaire incompétent (peut-être que comme sa copine de la frontière d’Amritsar, il veut se mettre à la batterie ?) et un presque oubli de l’ordinateur (encore à cause de notre militaire), nous arrivons de nuit à Bangalore et rejoignons le Chinna’s Residency pour passer la nuit, récupérer de notre voyage (et de notre tourista…) et prendre le bus le lendemain soir pour Hampi !

En attendant la suite de nos aventures indiennes, notre passage à Amritsar en vidéo ! 🙂

Mots clés qui ont permis de trouver cet article :

  • amritsar tarif taxi frontiere

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge